• Analysis
  • La privatisation du domaine public

    Napoléon, déjà, avait privatisé une partie de sa marine de guerre  pour compenser les déficiences de sa flotte face à celle de l’Angleterre. Le contrat était simple : le corsaire armait son bateau, seul ou avec des associés, et il recevait une lettre de marque lui conférant un statut officiel pour partir en course et attaquer […]